Culture

Tout sur la culture canadienne, des gens et de la langue à la nourriture, boire, livres, la musique, et le film

Vie quotidienne

Des soins de santé et de l'éducation, à manger et faire du shopping local, aux festivals et aux choses à faire, obtenir le scoop sur la vie au Canada

Logement, Offres d'emploi, & Money

Trouver une maison, travail-ING, économie, et investir au Canada - voici comment

Immigration

Ce que vous devez savoir pour vivre dans, travailler dans, ou immigrer au Canada. Information sur la citoyenneté, trop.

Voyage

Idées de voyage et conseils pour visiter, tournée, et décider où vivre au Canada.

Accueil » Vie quotidienne, Logement, Offres d'emploi, & Money

Pourquoi les Canadiens voler à partir des aéroports des États-Unis

Soumis par sur Janvier 30, 2011 – 10:56 sur3 Commentaires

If you’re liv­ing in Canada and plan­ning a trip out­side the coun­try, do you con­sid­er fly­ing from an air­port in the United States?

Si c'est le cas, you’re not alone.

Une récente Globe & Mail artistes-apps, "Un vol omi-nous pattern: Canadiens opt-tion pour U.S. ports air,” report­ed that “Au cours des dix dernières années, the num­ber of trips tak­en at U.S. air-ports par les Canadiens a plus que doublé."

What’s dri­ving air­port-bound Canadians to dri­ve over the bor­der? C'est facile -sav­ing mon­ey.

Comme le Globe & Mail arti-cle expliqué, “one in six Canadians fly­ing to a U.S. destination se tournent maintenant le dos sur les aéroports du Canada et tak­ing advan­tage of cheap­er American fares."

Mais ce qui rend les tarifs du Canada si haut? Voici le Globe & Mail analy­sis:

Avec seulement Air Canada et WestJet offer­ing coast-to-coast ser­vice, Canada lacks the fierce com­pe­ti­tion among small­er air­lines que les forces de bas tarifs aux États-Unis.

But direct and indi­rect gov­ern­ment levies remain the biggest rea­sons for Canada’s sky-high fares. Ottawa charges mil­lions of dol­lars in rent on the fed­er­al­ly owned land that major air­ports oper­ate on; it also impos­es secu­ri­ty charges, fuel excise tax­es and sales tax­es.

The var­i­ous levies and charges have steadi­ly risen in recent years and now account for up to 70 pour cent du prix total sur les dômes-tiques vols.

So what does that mean for Canadian trav­el­ers?

À Vancouver, it means they’re brav­ing the traf­fic and bor­der line-ups to dri­ve to Seattle, où dis-count les lignes aériennes comme Jet Blue et Virgin America have a grow­ing num­ber of flights from Sea-Tac International Airport.

Il signifie aussi plus de la Colombie-Britannique. les voyageurs envisagent vols au départ de Bellingham, Washington, où Allegiant Air fouets de neige oiseaux au sud de Las Vegas, Phoenix, and sev­er­al California cities.. As the CBC report­ed, "Le nombre-nombre de per-sonnes à la mouche-ment hors de Aéroport international de Bellingham a augmenté, passant de 68,000 dans 2001 à environ 400,000 dans 2010 et plus de la moitié d'entre elles sont canadiennes. "

Toronto-area trav­el­ers are fly­ing from Buffalo, and oth­er south­ern Ontario res­i­dents book flights from Detroit.

Sud de Montréal, De New York L'aéroport international de Plattsburgh même se targue d'être "des Etats-Unis à Montréal. Aéroport," leurre voyageurs canadiens des vols pas chers sur Esprit Airways.

Ce n'est pas tout voir en noir pour les voyageurs canadiens. Outre Air Canada et Westjet, some small­er car­ri­ers are begin­ning to make inroads in the Canadian mar­ket, notamment basé à Toronto Porter Airways. Porter Airlines entre les villes canadiennes est-Ern, y compris ING Toronto, Montréal, Halifax, et St. John's, and to a few American des­ti­na­tions.

But in the same way that Canadian shop­pers look for oth­er bar­gains south of the bor­der (voir notre post récent, "Shopping au Canada, ou Pourquoi US Expats Miss cible"), it seems like dri­ving south to fly is a Canadian migra­tion that will be with us for some time.

Sea-Tac International Airport pho­to by pray­it­no (Flickr)

3 Commentaires »

  • Ruth dit:

    Nous sommes à Kingston et toujours voler hors de Syracuse. It is as close as Ottawa and always cheap­er. Plus, cross­ing the bor­der here is a breeze. La manière forte à Syracuse est fan-tas-tic. Smooth with very lit­tle traf­fic.

  • Maureen Hill dit:

    Pas de wan-der! C'est pourquoi mon:
    Living in the east­ern Townships we are only an hour an half away from Burlington air­port a small region­al air­port.
    You dri­ve an hour and fif­teen min­utes to get to Trudeau air­port in Montreal but it nev­er hap­pens, le pont et l'heure de pointe pour y arriver pouvez ajouter jusqu'à une heure de plus.
    Crossing a land bor­der takes at the most 10 min-Utes, there is no rush hour between here and the air­port and no line to present the tick­et, you are at the gate in six­ty sec­onds.
    Essayez d'obtenir grâce à notre air-port de Montréal labyrinthe, pour ne pas mentionner le retard pour arriver à le contrôle des passeports des États-Unis et la longue marche vers la porte.
    We are lucky that there is still a great num­ber of humans that like lines as a dai­ly tick­et in life!
    Bonjour.

  • Tweets qui mentionnent Pourquoi les Canadiens Fly à partir des aéroports des États-Unis | Vivre à l'étranger au Canada -- Topsy.com dit:

    [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Alltop Canada, The Wire Bellingham. The Wire Bellingham a déclaré: Pourquoi les Canadiens Fly à partir des aéroports des États-Unis | Vivre à l'étranger au Canada http://peu. ly / d I F bxd [...]